Greenpeace débouté dans le procès du “Pétrole de l’Arctique”

En mai 2016, la Norvège annonce l’attribution de plusieurs concessions pétrolières dans l’Arctique à des groupes pétroliers, parmi lesquels le groupe norvégien Statoil mais également des entreprises américaines (Chevron et ConocoPhillips) et russe (Lukoil). Une décision qui provoque un véritable tôlée dans le milieu des écologistes, qui craignent que les opérations pétrolières fragilisent encore plus l’Arctique et contribuent à accentuer les émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Les ONG de protection de l’environnement Greenpeace, Nature et Jeunesse ainsi que Campagne des Grands-Parents pour le Climat décident de passer à l’action : ils assignent en justice le gouvernement norvégien en l’accusant de violer une nouvelle disposition constitutionnelle (le paragraphe 112) qui garantit le droit à un environnement sain à tous les citoyen-ne-s.

Les trois organisations estiment en effet que les activités pétrolières qui vont découler de l’octroi des concessions en mer de Barents, vont à l’encontre de l’Accord de Paris pour le climat et des engagements pris par Oslo en 2016 dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

L’issue du procès n’a pas donné raison aux trois ONG. Le tribunal saisi pour l’affaire a en effet estimé que les dispositions du paragraphe 112 de la Constitution ne pouvaient s’appliquer

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

- Catégorie - ZEGreenWeb.com -

Vous aimerez aussi...